Accueil Actualités Ituri : la société civile appelle à l’incivisme fiscal pour dénoncer l’insécurité.

Ituri : la société civile appelle à l’incivisme fiscal pour dénoncer l’insécurité.

30
crédit-photo:Matiniinfo.net

La société civile de l’Ituri  appelle la population de cette province  à  l’incivisme fiscal à partir de ce mercredi 1 juin 2022. Dans une déclaration rendu publique ce mardi 31 mai, cette structure citoyenne  précise que action sans délai  ira jusqu’au retour de la paix dans la province. Dieudonné Lossadekana, coordonnateur de la société civile appelle les Ituriens à ne pas payer les taxes, impôts et redevance jusqu’au retour de la paix dans 5 territoires de cette province. Voici l’extrait de cette déclaration.

« Depuis l’année 2017, la situation sécuritaire dans la province de l’Ituri s’est grandement dégradée avec des faits collatéraux. Tuerie, viol des femmes et des jeunes filles, incendie des maisons et des véhicules, kidnapping, coupure de circulation routière etc… Suivi de flambé des prix des denrées alimentaires et des produit manufacturé ainsi donc une destruction complète de tissus social économique. Les doléances des membres de la société civile de l’Ituri, orienté auprès des autorités compétentes sont restés lettre morte. Face à la léthargie du pouvoir de répondre aux besoins sécuritaires et humanitaires en Ituri, la société civile invite la population des cinq territoires de l’Ituri, les opérateurs économiques, les transporteurs motos, véhicules, les marchands, les vendeurs des produits pétroliers et des tenanciers des restaurants de ne pas payer les impôts, taxes, droits et redevances à partir de ce 1er juin 2022 jusqu’au rétablissement total de la paix en Ituri » peut-on lire dans cette déclaration signé par le président de la société civile de l’Ituri.

Signalons que la province de l’Ituri est en proie à l’insécurité grandissante attribuée aux rebelles entre outre la CODACO et les ADF. A l’intervalle de 3 semaines 56 citoyens ont été tué rapporte la même source.  Nous avons tenté, joindre les autorités provinciales de l’Etat de siège en Ituri mais sans suite.

Aline KATALIKO

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait