Accueil Actualités RDC: Rencontre Joseph Kabila et Moise Katumbi suscite des réactions.

RDC: Rencontre Joseph Kabila et Moise Katumbi suscite des réactions.

79
crédit-photo: Iwebrdc

Plus de 7 ans de tension, Joseph Kabila et Moise Katumbi  se sont serrés la main ce dimanche 22 mai à Lubumbashi. C’était en pleine messe dite à l’occasion de la clôture du dialogue sur l’unité et la réconciliation des Katangais. Un geste qualifié d’un nouveau rapprochement entre ces deux leaders par plusieurs analystes politiques. Que pensent les kabilistes face à cette rencontre historique ?  Kennedy Mbuyi Mundela n’exclut pas une nouvelle probable  alliance pour affronter les élections de 2023.

« Nous, nous avons vu deux frères qui ne se parlaient plus et ce sont parlés. Alors s’il faut réfléchir en terme politique et dire par exemple qu’ils veulent que le pouvoir rentre au Katanga, mais c’est de leur droit. Ils sont libres de réfléchir comme tel. Surtout qu’ils réfléchissent que pour le développement de leur province. »

Par ailleurs, les katumbistes eux parlent simplement d’un pardon entre frères Katangais  sous la médiation de l’Evêque et rien d’autre. Patrick Mundeke, conseillé de Katumbi en matière de la jeunesse.

« Que le Katanga aie aussi le poumon financier de la RDC. Nous les encourageons et nous souhaitons que d’autres provinces emboitent le pas » confie-il.

L’analyste politique indépendant lui croit que rien ne s’est fait sans cause. Hubert Masomeko Reste unanime et pense que ce geste va  influencer les enjeux électoraux prochains.

« Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une réconciliation voulue par le katanga pour les katangais. Les résolutions concernent le katanga et moi je peux vous dire que j’ai été fier de mon président. Hier j’ai vu l’image de Nelson Mandela après tout ce qu’on a subit avec Kabila, Moise Katumbi a prouvé que c’était un chrétien, un homme de Dieu. Il a pardonné son frère Katangais et je pense que tout ce qui prient dans ce pays, peuvent dire que c’est une bonne chose » dresse Hubert Masomeko.

Notons que ces assises ont été organisées par le père Jean Nyembo, rapporteur de l’Assemblée Episcopale de la province ecclésiastique de Lubumbashi. Elles ont pris trois jours. Ils  regroupaient plusieurs leaders d’opinion de la province de Katanga.

Fiston MUHINDO

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait