Accueil Actualités Nord-Kivu : La ville de Goma serait sous menace terroriste: Alerte de l’ambassade...

Nord-Kivu : La ville de Goma serait sous menace terroriste: Alerte de l’ambassade Américaine

36
Crédit photo: Habarinews

La ville de Goma serait sous menace terroriste. C’est l’alerte de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en RDC publiée sur son site internet et relayé par plusieurs media en ligne ce jeudi 14 mai 2022 dans la soirée. Ce bureau diplomatique des USA indique que la ville de Goma connaitra une attaque terroriste sur un bateau non encore spécifié au départ de Goma sur le lac Kivu. L’ambassade a, par conséquent, appelé ses citoyens en séjour dans le chef-lieu du Nord-Kivu à plus de vigilance. Mais le commandant  urbain de la police  appelle la population de Goma au calme et faire confiance à son armée et la police.  

« Si l’ambassade a des informations réelles, qu’elle les mettent à la disposition de nos autorités compétentes. Néanmoins  la population doit se rassurer qu’avant, pendant et après l’alerte nous avons le devoir de sécuriser l’intégrité de notre république. Il y aura rien qui va nous arriver parce que nos forces armées et les services de sécurité dont la police, tous sont prêts pour s’assurer de la sécurité de la ville. Donc rien ne peut intimider notre population. Et ce n’est pas sur les réseaux sociaux que ça devrait se passer.  Et c’est qui est vrai, nous sécurisons comme d’habitude. La population doit collaborer avec nous. Si elle a des informations, qu’elle nous informe et nous allons agir le plus tôt possible » dresse le commissaire principal supérieur Alissa Job Samboka.

La ville de Beni a connu en décembre dernier un cas de terrorisme lorsqu’une bombe a explosé dans un bar faisant une dizaine des victimes.

Face à cette alerte, la société civile noyau urbain  appelle les habitants de Goma à la vigilance. Les actes de  terrorisme demandent plus de prudence pour la population civile. Marion Ngavo est son président.  

« A  toute la population d’être calme c’est vrai qu’il  y a la lettre du risque du terrorisme. Si on  voit un sac déposé le long de la route il ne faut pas toucher. Mais je sais que la police et l’armée sont là ils vont protéger la population ».

Certains analystes s’interrogent, pourquoi cela arrive alors que l’arrivée du pape est annoncée dans la ville de Goma d’ici juillet. Dans un communiqué rendu public ce vendredi 13 mai après-midi, le maire policier qui revenait du conseil provincial de sécurité sur cette alerte appelle sa population au calme. Kabeya Makosa invite les armateurs au respect des dispositions requises en rapport aux heures d’embarcation  et d’accostage de chaque bateau et unité flottante aux de permettre à chaque service de mieux faire son travail. 

Fiston MUHINDO

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait