Accueil Actualités Goma: Hussein Jamal reconnu président provincial des musiciens  du Nord-Kivu

Goma: Hussein Jamal reconnu président provincial des musiciens  du Nord-Kivu

55
crédit photo:Ouragan.cd

Hussein Jamal vient d’être reconnu officiellement président des artistes musiciens du Nord Kivu. C’est ce qu’on peut lire dans une correspondance de l’Union des Musiciens Congolais au niveau national datant du 05 mai dernier.  Ce document entérine l’élection de Jamal après plusieurs contestations en mars dernier. Hussein Jamal en conférence de presse ce lundi 9 mai en ville de Goma prend cette reconnaissance de l’Union des Musiciens Congolais UMUCO en sigle comme la clé pour concrétiser son projet de société promise pendant la période de campagne

« Notre mandat au sein de l’UMUCO va devoir crée un environnement, une atmosphère propice à propulser les talents des musiciens de l’Est. La ville de Goma sera l’épicentre de cette énergie, de cette force qui va propulser les talents. Telle est ma vision. Et je veux travaillé avec tous les musiciens. Naturellement je suis très exigent, même un maniaque, ça c’est l’efficacité. Mais il n’y a pas que la rigueur, il y a aussi de la miséricorde bien que nous resterons sur la colonne du milieu »a-t-il dit

Pour le président sortant qui avait conclu qu’il y avait irrégularité dans l’élection de mars dernier dit constater comme tout le monde que Kinshasa vient de nommer Jamal Hussein contrairement aux prescrits des statuts de cette association.

« Je viens de répliquer à cette lettre de Kinshasa. En fait il y a une grande flagrante violation de nos statuts. Ce n’est pas Kinshasa qui doit confirmer l’organisation dès les élections. Nous avons suspendu ce processus suite aux irrégularités notamment la qualité des électeurs et des candidats. Donc si Kinshasa se permet de nommer c’est une violation de nos statuts. Je crois que les musiciens ne vont pas l’accepter » témoigneMikel Sambo

Notons que les élections au sein de cette  association  se sont déroulées en mars dernier.  Malheureusement elles sont été contestées lorsqu’un groupe de votants s’est soulevé voire  créé des troubles après avoir constaté l’échec de leur candidat.  Même le procès-verbal n’avait pas été rédigé à cause de ces troubles.

Fiston MUHINDO

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait