Accueil Actualités Goma: Des taxis bus et voitures désormais peints en jaune.

Goma: Des taxis bus et voitures désormais peints en jaune.

52
Crédit-photo : newskd.net

Il est maintenant facile, même pour ceux qui arrivent pour la toute première fois dans la ville de Goma de distinguer les taxis bus et voitures aux privées. Presque tous engins de transport en commun sont désormais peins en couleur jaune. un constat du reporter de la RTCT ce mercredi 4 mai. Une première depuis la création de la ville en 1986 à en croire certains habitants de la ville volcanique. Telle est la conséquence positive de la décision du maire policier qui exige aux taxis de revêtir au moins une des couleurs du drapeau national. Mais nombreux  habitants de Goma ne sont encore pas sûr si c’est la couleur uniforme de taxi qui va mettre fin à l’insécurité qui sévit dans la ville, comme tel annoncé comme bienfondé par le maire.

« certains de ces bus qui sont déjà peint en jaune n’ont pas de numéros  d’identification, dire que l’insécurité est en train de prendre fin  je ne peux pas l’affirmé »

« Moi je peux dire que c’est un bon raisonnement bien que le bus ne cause pas beaucoup de problème mais dans le cadre d’identification des véhicules le bus est parmi, c’est surtout les taxis voiture qui peuvent kidnappés les gens et causés l’insécurité puisqu’ils peuvent facilement dévier de trajectoire. C’est un bon processus ».

« De ma part je trouve que c’est néant puisque ce ne sont pas le bus qui enlèvent les gens ce sont les motos. Qu’ils identifient plutôt les motos mais là ça ne sert à rien ».

Rappelons que le moratoire accordé aux conducteurs pour peindre en jaune les véhicules de transport en commun à Goma a expiré depuis le 25mars dernier.

Selon certains chauffeurs qui n’ont pas voulu s’exprimé au micro avouent que certains de leurs  collègues dont leurs boss n’ont pas encore passé à cet exercice sont obliger à ne pas travailler. Cela, pour éviter  qu’ils soient objet de tracasserie de la part des éléments de la police de la circulation routière, qui ont commencé le bouclage pour exiger la peinture jaune.

Natasha SEKERAVITI

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait