Accueil Actualités Double meurtre dans la ville de Beni

Double meurtre dans la ville de Beni

191
Crédit photo : laprunellerdc.info

Deux personnes ont été tuées  jeudi 7 et ce vendredi 8 avril  en ville de Beni. Il s’agit d’un garçon tué par balles par des hommes armés à Boikene; et   la deuxième victime c’est une femme d’une cinquantaine d’années poignardée par son propre fils à Benengule. Severain Shanyungu, c’est le nom de ce garcon d’environ 13 ans, inscrit en 7e année, qui a été tué par des bandits armés non encore identifiés au quartier Boikene, commune de Ruwenzori vers 20heures de jeudi. 

Les parents de la victime étaient encore à l’extérieur de la maison, lors que les bandits ont surgi sur place.  Après leur forfait, ces inciviques  se sont volatilisés  dans la nature avec quelques biens qu’ils ont emporté dans la maison, notamment matelas, appareils électroménagers et habits, indique maitre Joël Shanyungu, père biologique du défunt.  Les services spécialisés sont arrivés sur place ce matin pour ouvrir les enquêtes.

La nouvelle société civile congolaise coordination urbaine de Beni, se dit sidérée par cet acte et parle d’un acte qui témoigne la crise sécuritaire à Beni.

Un peu plus tard dans l’après midi,  les sources sécuritaires ont annoncé l’arrestation de deux suspects qui seraient impliqués dans et affaires.

Par ailleurs à Benengule, c’est un jeune homme qui a tué sa propre mère Mbambu Malyatsa de 55 ans,  ce vendredi matin, en commune de Beu.  Selon les témoins, l’auteur du matricide, « c’est un  malade mental » qui était déjà disparu depuis quelques jours.  Retrouvé le matin de ce vendredi caché dans un chantier, il a sauté sur sa mère biologique et  lui a infligée trois coups de couteau dans la poitrine, et la mort s’en est suivi. Le bourreau a été aussi  maîtrisé et est entrain les mains des services spécialisés, indique le président du conseil local de la jeunesse de Benengule, Olivier Ajoya.

La rédaction

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait