Accueil Actualités KINSHASA : Kabund garde encore son poste à l’assemblée nationale

KINSHASA : Kabund garde encore son poste à l’assemblée nationale

85
Crédit-photo : opinion-info.cd

JEAN-MARC KABUND A KABUND reste au poste du premier vice-président de l’Assemblée Nationale même s’il a été désavoué par son parti politique UDPS.

Selon la loi congolaise, il doit présenter sa démission officiellement ou soit ses collègues pourront lui demander de partir à l’issu d’une pétition à la session de mars prochain.

C’est une mise au point d’un expert en droit ce jeudi après que cet ancien président de l’UDPS ait dénoncé que le président de l’assemblée nationale lui a refusé une lettre d’autorisation pour aller se faire soigner à l’étranger.

« Lorsqu’un député national démissionne de son parti, il perd la qualité de député en faveur de son suppléant. Mais dans le cas d’espèce, Mr JEAN-MARC KABUND a été radié de son parti parce qu’il a été désavoué par ses camarades.

Cela veut dire que jusqu’à présent, comme il n’a pas encore déposé sa démission officiellement, il demeure premier vice-président de l’assemblée.

Cependant, comme ce poste c’est pour l’UPDS et qu’il s’agit d’un dossier interne qui va l’obliger à libérer ce poste ou soit dans une pétition lors de la session de mars », explique Maître Michée BACHISEZE, avocat aux Barreaux de Goma.  

Notons que jean Marck KABUND à KABUND ancien président intérimaire de l’UDPS avait été radié du parti fin janvier 2022. Plusieurs griefs étaient portés contre lui dont la corruption et extorsion dans les nominations aux postes de l’état.

Thierry Munguiko

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait