Accueil Actualités Etat de siège : Vers des patrouilles conjointes civiles – militaires, propose un...

Etat de siège : Vers des patrouilles conjointes civiles – militaires, propose un militant de la LUCHA

157
Crédit-photo : deskeco.com

Vu le nombre de cas d’insécurité en ville de Goma, un militant de la Lutte pour le Changement LUCHA propose à la police de mener des patrouilles nocturnes conjointement avec des civils volontaires des quartiers.

Dans une correspondance adressée au Maire de la ville, MWAMISYO NDUNGO pense que cette démarche va pallier également la crise de confiance dont plusieurs militaires et policiers sont soupçonnés de collaborer avec les malfrats dans les cas d’extorsion de biens de la population locale.

« La population doit également participer à sa sécurisation et contrôler les mauvais comportements de certains agents des services de sécurité. Que ce soit à Karisimbi ou en commune de Goma, on s’en plaint; à la présence des civils, un militaire ne peut pas se tromper à extorquer un bien (argent, montre, téléphone, habit, etc.) d’un autre civil.

A Mabanga, à Ndosho, Himbi, Kyeshero, des jeunes se donnent à cette question sécuritaire. Ils passent même nuit à l’extérieur. Ces volontaires sont prêts à assurer leur sécurité aux cotés des services habilités », explique MWAMISYO NDUNGO.

Le Maire de la ville, le Commissaire Supérieur Principal François Makosa Shambuyi que nous avons contacté à ce sujet a promis se prononcer dans les heures qui suivent.

Rappelons que depuis le début de l’année, des cas de vols nocturnes, d’assassinat et de kidnappings sont enregistrés en ville de Goma sous état de siège.

Magloire MUTULWA

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait