Accueil Actualités Certains jeunes en colère ont mis du feu sur des maisons à...

Certains jeunes en colère ont mis du feu sur des maisons à Goma

107
Crédit photo : placo.fr

La situation est restée tendue dans quelques avenues du quartier MAJENGO ici à Goma. Une situation qui a embrasé même une partie du quartier Virunga dans la Commune de Karisimbi.

C’est fait suite à une vive tension qui a prévalue dans cette partie nord de la ville depuis ce mercredi dans la soirée om des maisons des paisibles citoyens ont été incendiés par un groupe de jeunes qui disent venger un de leur tué mercredi dans la soirée.

C’était vers 16 heures. Tout est parti d’une dispute entre certains jeunes qui discutaient au tour d’une rivalité au sein d’une association qui n’a pas été révélée par nos sources au niveau du Centre Hospitalier De La Vie.

Le groupe s’est divisé et un jeune s’est vu poignardé au couteau. La victime de 29 ans va succomber de ses blessures pendant qu’il était en train d’être évacuer vers l’hôpital. Ce qui a poussé la partie adverse d’aller incendier une maison non loin du lieu où s’est passé l’incident.

Ces jeunes en colère indiquaient que c’est cette maison qui appartiendrait à l’un des auteurs de ce meurtre. Ainsi, cette bande va poursuivre jusqu’à incendier un bistro du côté où on considère que d’autres meurtriers se cachaient. Quelques maisons environnantes en ont également été victimes. 

C’est ce jeudi matin que ce même groupe de jeunes qui dit venger la mort de l’un de leurs ont encore incendié deux maisons qu’ils considèrent comme lieu d’hébergement des présumés bandits vers l’aéroport.

Sur le lieu des troubles au quartier Majengo, plusieurs personnes ont refusé de s’exprimer à notre micro vu la sensibilité du dossier dans la zone.

Vers Virunga, du côté Trois Lampes, ce même jeudi, ces jeunes en colère ont aussi tué par couteau un autre jeune qui revenait du lieu de travail et que l’on a poursuivi jusque dans sa maison. Il y a eu aussi un autre garçon blessé au couteau.

Un garçon sur lequel on a aspergé de l’essence a été sauvé de justesse par les passants lorsqu’il commençait à bruler.

Depuis mercredi soir, deux jeunes ont été tués, deux autres grièvement blessés dans ces échauffourées qui ont perturbé la circulation dans cette entité. Des bus étaient de fois obligés de rebrousser chemin.

Déodatte Bahati

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait