Accueil Actualités 3 ans de Tshisekedi à la tête de la RDC, un gâchis...

3 ans de Tshisekedi à la tête de la RDC, un gâchis selon le PPRD. Qu’en pensez-vous ?

207
Image d'illustration : congofrance.com

24 janvier 2019 – 24 Janvier 2022, ça fait exactement 3 ans que Félix TSHISEKEDI a été investi officiellement comme 5ème président de la République démocratique du Congo.

A cet anniversaire, le débat tourne au tour du bilan.

Du coté PPRD au Nord-Kivu, les 3 ans de règne de Félix TSHISEKEDI sont un véritable gâchis. Le peuple congolais doit se préparer à élire ceux qu’il faille à leur place en 2023.

Franchement MAGHULU, un des cadres du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie PPRD en sigle trace un bilan sombre du pouvoir en place.

«Cette nouvelle gouvernance apparait fort malheureusement pour nous une gouvernance de gâchis. Rien n’a été fait surtout chez nous au Nord-Kivu. La population est témoin de plusieurs frustrations notamment des enlèvements, des tueries par-ci par-là et plus fort, le prélèvement sans préavis de la taxe RAM pour les téléphones.

Tout ceci, témoigne une mauvaise gouvernance. Le bilan de ces trois ans de Monsieur Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO est plutôt de retour en arrière ».

De sa part, l’UDPS parti présidentiel, se félicite de ce qu’elle qualifie d’avancées significatives dans la gestion de la chose publique en RDC.

Augustin KAPILA, un des communicateurs du parti au pouvoir ici au Nord-Kivu estime que tout n’a pas été rose. Les efforts restent à fournir, argumente-t-il au micro de la Radio Tayna.

« Il y a quand même des avancées significatives que les Congolais doivent accepter. Je n’ai pas dit que la paix est revenue totalement, non. Ce n’est pas le chef de l’Etat qui doit aller combattre les ADF ou les autres groupes armés. C’est aux militaires de le faire. Il leur a déjà donné ce pouvoir-là de combattre totalement les groupes armés et nos militaires sont en train de le faire.

A part cela, dans d’autres secteurs comme en justice, personne ne peut s’hasarder à tuer, à voler ou à détourner ou à faire tout ce qu’il veut quel que soit son rang social.

Sur le plan international, notre pays est reconnu au monde entier».

Pour certains habitants ici en ville de Goma, les avis sont divergents.

  • « Trois ans après, je ne vois aucun bilan. C’est seulement des promesses sans réalisation. Il y a des désordres dans l’enseignement, la gratuité n’est pas réelle. Il y a phénomène 40 voleurs qui prend de l’ampleur à Goma, les tueries par balles n’ont pas cessé » ;
  • « Dans trois ans, on ne peut pas le juger. On peut le faire après. Nous lui accordons deux ans. C’est après quoi que nous allons le juger » ;
  • « Le bilan de Monsieur Tshilombo est largement négatif. Il est noir dans le social, dans la sécurité. Je ne vois aucune avancée. Nous, comme population, nous continuons à souffrir ».

C’est à l’issue des élections du 30 décembre 2018 que Félix TSHISEKEDI avait été proclamé vainqueur par la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI. Des résultats qui n’avaient pas fait l’unanimité au sein de la classe politique. Il a succédé à Joseph KABILA qui avait régné pendant 18ans.

Prosper Heri Ngorora

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait