Accueil Actualités Des taximen surpris de la nouvelle tarification du carburant à la pompe

Des taximen surpris de la nouvelle tarification du carburant à la pompe

102
Crédit-photo : jeuneafrique.com

Plusieurs taximan motos de la ville de Goma disent avoir été surpris de la nouvelle structuration règlementant le prix du carburant à l’Est. Selon ces conducteurs, cette tarification n’est pas adaptée au pouvoir d’achat de la population.

Dans un communiqué officiel du ministère de l’économie datant de ce vendredi, fixant le prix des produits pétroliers dans les zones d’approvisionnement EST et SUD, le prix de l’essence revient à 2450 francs le litre, 2400 francs le litre du gasoil et 1950 francs le litre du pétrole.

Réactions des conducteurs

  • « On aimerait que le prix du carburant revienne à la normale. A présent, on n’encaisse que des pertes totales. On ne bénéficie rien. Auparavant, avec 1 litre, on bénéficiait 600 mais aujourd’hui, on se rencontre avec 3500 francs voire même on rentre à la maison sans 10 000 francs » ;
  • « Nous qui sommes travailleurs, on achète à 2500 francs et pour chercher l’argent de nos patrons, ça devient aussi difficile. On est obligé de garder nos motos dans la maison. On ne peut pas acheter 1 litre à 2500 francs. Maintenant, comment peut-on trouver l’argent du patron ? » ;
  •  « Nous souffrons vraiment. La course que devrait payer le client à 2000 francs, il te donne 1000 francs voire même 1500 francs. Le prix a haussé jusqu’à 2500 francs. On ne comprend pas si c’est la hausse de la taxe aux pétroliers ou pas » ;
  • « On a vraiment exagéré. 2500 francs c’est vraiment. Nous demandons aux vendeurs du carburant de diminuer un peu. Les clients ne comprennent pas».

Notons que le prix de l’essence a galopé à la pompe depuis le début de ce mois de janvier dans la ville de Goma. Une situation qui a perturbé le prix de la course dans la ville.

Luciana Watsongo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait