Accueil Actualités La Coordination des Associations des Motards mettent en garde Bin Kasongo

La Coordination des Associations des Motards mettent en garde Bin Kasongo

123
Crédit-photo : actu24.cd

« SEBASTIEN BIN KASONGO veut simplement troubler l’ordre public pendant l’Etat de Siege. Or c’est une infraction ».

Voilà la réaction du nouveau Coordonnateur des Motards en ville de Goma en réaction aux propos du président du COPTAM qui a dénoncé sur nos antennes la manière dont KAMBALE KISIRANI a accédé au poste de porte-parole des conducteurs des taxi moto en ville de Goma.

SOFT BIN KASONGO déclarait sur nos antennes que le nouveau représentant des taximen moto a été désigné par un club d’amis présidents d’associations au lieu d’être élu par tous les motards.

De son côté, KISIRANI appelle BIN KASONGO à lire la copie du Procès-Verbal qui a sanctionné ces élections qui ont eu lieu au cabinet du gouverner militaire. Il met en même temps en garde le président du COPTAM.

« Monsieur le gouverneur militaire peut accepter les 6 ou 7 mille motards que regorge la ville de Goma ? Il a été représenté deux candidats à deux postes. A la présidence et au secrétariat. Mais ils ont échoué partout là. Il veut simplement créer des troubles. C’est mon honneur qu’il est entrain de saper. S’il continue, c’est la justice qui va nous départager car il y a des PV qui ont sanctionné l’élection », prévient KISIRANI.

Pour rappel, SEBASTIEN BIN KASONGO a contesté la légitimité de KISIRANI comme nouveau porte-parole de tous les motards de la ville de Goma. Selon lui, les élections de leur représentant n’ont pas respecté la procédure.

Jérémie Kihambu

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait