Accueil Actualités Pius Manzikala reste entre les mains des kidnappeurs depuis maintenant 1 année...

Pius Manzikala reste entre les mains des kidnappeurs depuis maintenant 1 année à BENI

98
Crédit-photo : muswada.com

Ça fait maintenant un an que le PIUS MANZIKALA journaliste de la Radio RUWENZORI VOICE a été kidnappé par des présumés rebelles ADF à Mutwanga, en territoire de Beni.

La société civile locale exige la libération de ce chevalier de la plume qui a été retiré du studio quelques minutes après sa présentation du journal un certain 13 décembre 2020.

RICARDO RUPANDE, président de cette structure citoyenne hausse le ton au téléphone de la chaine verte de Goma.

« Nous avons tentés par tous les moyens alerter tous les services de l’armée, la police, les autorités, la communauté internationale, tout le monde ne nous donne que des promesses mais jusqu’aujourd’hui, nous n’avons aucune nouvelle. Tout ce qu’on sait est qu’il est parti parce qu’il y a quelqu’un qui est venu nous certifier qu’il est avec le rebelle car lui aussi était une des victimes. Et arrivé quelque part dans le Parc de Virunga, on a fait retourner et c’est lui qui est venu nous certifier qu’il avait été enlevé par des rebelles. 

Nous continuons à croire qu’il est encore vivant. A notre niveau, nous ne faisons que de plaidoyer. C’est une zone très dangereuse et nous lançons des messages à ceux qui le détiennent.

Nous sommes en train de plaider auprès des autorités enfin de mener des opérations à bien enfin de le retrouver seulement sur le plan social parce qu’il a une femme et un enfant. Nous sommes en train aussi de voir comment accompagner la famille enfin que le petit garçon puisse continuer à survivre. »

Pour mémoire, ce jour-là ce jeune marié et père d’un petit garçon était pris en otage avec plusieurs autres personnes du village à Kasusu Nzenga dans le secteur de RWENZORI. Depuis cet incident, plusieurs journalistes dans le secteur RUWENZORI ont abandonné leur métier craignant pour leur sécurité. Quelques radios ont fermé leurs portes, précise notre source.

Aline Kataliko

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait