Accueil Actualités Naufrage sur le Lac Kivu, la société civile condamne une faible réglementation...

Naufrage sur le Lac Kivu, la société civile condamne une faible réglementation de l’Etat congolais

136
Crédit-photo : jambordc.info

La société civile de Kalehe dans la province du Sud-Kivu regrette la lenteur avec laquelle l’état congolais a entamé la question de règlementer la navigation sur les eaux du Lac-Kivu afin d’éviter les noyades devenues répétitives sur le Lac Kivu dans cette partie du Sud-Kivu.

Cette structure citoyenne l’a dit à la rédaction de Tayna ce mardi après qu’une autre pirogue qui transportait plus de 650 bidons d’eau de Kalehe pour Goma venait de chavirer la matinée de lundi vers 5 heures au niveau de Nyamasasa dans le village de Bubale.

Parmi d’autres causes de ce drame, il est noté également la présence d’une forte vague sur les eaux du Lac Kivu.

Delphin Mbirimbi, membre de la société civile lance encore un cri d’alarme auprès des autorités du Sud-Kivu de bien réglementer la navigation sur les eaux du lac-Kivu car, dit-il, il se souvient encore du triste incident toujours au courant de ce mois où plus de 30 personnes ont perdu la vie dans la noyade du 11 novembre dernier.

« Nous appelons encore une fois le gouvernement provincial que national de mettre les batteries en marche pour faire respecter la loi qui parle de la navigation sur le Lac Kivu mais également prendre en charge les agents de l’état et leurs équipements.

A la population de Kalehe, nous leur demandons d’éviter d’embarquer dans une pirogue en mauvaise état et surchargée pour prévenir les cas de noyades qui sont en train d’être enregistrés dans le territoire de Kalehe ».

Notons qu’une pirogue avait chavirée à Nyachibingu, un village de Munanira dans le groupement de Mbinga Sud où 32 corps ont été repêchés des eaux du Lac Kivu ce mois de novembre.

Love Katsongo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait