Accueil Actualités Les chômeurs du Nord-Kivu sollicitent de remplacer les enseignants grévistes

Les chômeurs du Nord-Kivu sollicitent de remplacer les enseignants grévistes

198
Crédit-photo : yabisonews.cd

Un groupe de personnes sans emploi dénommé « Les chômeurs du Nord-Kivu » exigent à l’Inspection Principale Provinciale (IPP) Nord-Kivu d’organiser le Test d’embauche dans un bref délai des nouvelles recrues pour remplacer les enseignants qui ne veulent pas reprendre le chemin de l’école.

Ces chômeurs se sont exprimés ainsi ce mardi par rapport à la grève des enseignants qui vient de perdurer et sans solution. Ces chômeurs qui disent avoir besoin du travail trouvent que les grévistes veulent saboter la gratuité prônée par le chef de l’état. Ils promettent qu’ils sont capables de faire ce que font les grévistes et sont prêts pour les remplacer.

Job KAMBALE TUMAINI leur porte-parle explique :

« Nous sommes prêts, nous sommes disponibles à aller servir la Nation dans le domaine de l’enseignement. Nous appelons tous les chômeurs de Beni, Butembo, de tous les territoires du Nord-Kivu d’être prêts à remplacer ces enseignants qui seront bientôt considérés comme déserteurs.

Nous avons exigé à l’Inspection Principale Provinciale d’organiser le Test d’embauche pour les nouvelles recrues, les chômeurs qui vont venir. Nous soutenons la décision du Ministre de l’EPST. Ces enseignants grévistes, comme ils sont manipulés par les politiques et veulent saboter la gratuité, de désactiver leur salaire, de le considérer comme déserteurs et de les remplacer par les chômeurs qui sont les nouvelles recrues ».      

Notons qu’après une grande rencontre ici à Goma ce lundi, plusieurs enseignants ont jugé mieux radicaliser leur mouvement de grève qui a été déclenchée depuis la rentrée scolaire. Ils ont dit être en désaccord avec leurs représentants réunis à Kisantu au Kongo Central en pourparlers avec le gouvernement congolais où ils ont décidé de la reprise de cours pour lundi dernier.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait