Accueil Actualités CENI : Les élections de 2023 risquent d’émailler de plusieurs irrégularités (Kasekwa)

CENI : Les élections de 2023 risquent d’émailler de plusieurs irrégularités (Kasekwa)

142
Crédit-photo : congoresearchgroup.org

L’Assemblée Nationale vient d’entériner le nom de Denis Kadima comme futur président de la CENI. En entendant la promulgation de cette loi par ordonnance présidentielle, c’est ce dernier qui pourrait remplacer CORNEILLE NANGA à la tête de la Commission Electorale Nationale et Indépendante CENI.

Pour Jean-Baptiste KASEKWA, le manque de consensus des confessions religieuses, le fait que les confessions religieuses ne se sont pas mises d’accord sur cette candidature, les élections de 2023 risquent d’émailler de beaucoup d’irrégularités.

L’élu de Goma au téléphone de votre radio dit ce qui suit :

« Lorsque vous voyez le profil de toutes ces personnalités nommées, il s’agit des députés membres de l’Union sacrée qui ont été débauchés. Il y a même un élu de l’ECIDE qui est présenté comme délégué à la CENI pourtant exclu de son parti après son adhésion à l’Union Sacrée de Monsieur TSHILOMBO. Alors avec quel titre Monsieur MUNIZI se retrouve dans ce bureau pour le compte de l’opposition ?

Donc vous comprenez que sur instruction de monsieur Felix, MBATA et MBOSO se sont mis à débaucher des gens en fabricant des PV et des pièces qu’ils n’ont même pas remis aux députés parce que l’article 70 du règlement intérieur de l’assemblé nationale dit que les documents de travail sont remis aux députés 48 heures avant. Donc c’est une magouille que nous dénonçons et que nous fustigeons et c’est une politisation en outrance. »

C’est ce samedi dernier que l’entérinement de KADIMA a eu lieu.

Jean-Paul VAHUMAWA, député et élu de BENI territoire a été désigné rapporteur adjoint de la CENI.

L’opinion attend l’ordonnance présidentielle pour confirmer cette position de l’assemblée nationale.

Pour rappel, l’Eglise catholique et l’Eglise du Christ au Congo s’opposent à la désignation de Denis Kadima comme président de la CENI pendant que 6 autres confessions religieuses se disent être d’accord avec lui.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait