Accueil Actualités LUBERO : Un groupe armé impose une nouvelle taxe aux agriculteurs

LUBERO : Un groupe armé impose une nouvelle taxe aux agriculteurs

205
Crédit-photo : wathi.org

Ça fait maintenant une semaine qu’un groupe Mai-Mai dénommé NGOLENGE KADIMA a imposé une taxe de 5000 Fc par sac de manioc et 1000 Fc pour le café aux habitants KYANIKA et KAMANDI, deux pêcheries du lac Edouard, côte ouest.

Un jeton obligatoire sera remis à ceux qui vont s’acquitter.

A défaut, ce groupe armé promet des sanctions aux récalcitrants.

Dans une interview accordée ce mardi à votre radio, le président de la société civile de KAMANDI, Samy SAAKUMI déplore que les éléments de ce milicien se sont rendus même dans les champs des cultivateurs pour recouvrement.

« Chaque champ de café va chaque fois payer 10.000 FR et le manioc 5000 FR. Les cultivateurs sont venus nous informer que le Mai-Mai les ont remis de jeton et nous, on leur a demandé de nous amener l’exemplaire. Chose étonnante, aujourd’hui ce Mai-Mai se sont rendus dans le champ pour récolter le frais de taxe demander. »

Dans un communiqué rendu public ce mardi, l’ECIDÉE, parti politique cher à Martin Fayulu alerte que le moratoire donné expire ce mercredi. ABNER KIVERO, Haut Cadre de ce parti en province appelle l’administrateur militaire du territoire de Lubero de prendre cette affaire au sérieux car elle pèse sur la paisible population qui ne vit que de l’agriculture.

Jérémie Kihambu

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait