Accueil Actualités La Fondation Mwanza apporte de l’eau aux sinistrés à Sake

La Fondation Mwanza apporte de l’eau aux sinistrés à Sake

205
Distribution d'eau aux déplacés de l'éruption volcanique à Sake. Crédit-photo : Radio Tayna/Fiston Muhindo

La Fondation Mwanza a apporté de l’eau potable aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo dans le site de cantonnement de Sake en territoire de Masisi. Cette action caritative intervient après celle posée dans le site de Kayembe dans le Nyiragongo et autres coins où les sinistrés du volcan se sont réfugiés. 

Selon Éric KYUMA, collaborateur au sein de cette organisation non gouvernementale qui soutient les actions du député national SINGOMA MWANZA, ceci est une action de routine mais contextualisée pour la circonstance.

« C’est chaque jour que la Fondation MWANZA continue à répondre aux différents cris d’alarme de besoin en eau potable. C’est-à-dire, c’est notre objectif de distribuer de l’eau potable partout où il y a ce problème.

D’ailleurs, notre soucis est de servir même tout Goma et ailleurs où il y a ce problème de manque d’eau. Nous continuons à fournir cette denrée et voilà aujourd’hui nous sommes au site de MULUNGU à SAKE dans le groupement de KAMURONZA auprès des sinistrés de l’éruption du volcan. »  

Les bénéficiaires de cette action n’ont pas caché leur sentiment. Certains des sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo du samedi 22 mai dernier se sont confiés à la Radio Tayna.

Une de bénéficiaires dit être très contente de cet acte du député MWANZA SINGOMA.

« Il vient nous aider, nous sinistrés, en nous amenant de l’eau potable. Que Dieu soit avec lui et qu’il soit béni. Il aide beaucoup de gens, et il nous donne même des médicaments. En tout cas, qu’il soit béni », se réjouit-elle.

Une autre femme témoigne qu’elle n’avait pas d’eau. Elle salue l’appui de la Fondation Mwanza en faveur des sinistrés.

« Je suis également content d’avoir de l’eau. Ca va m’aider à boire, à me laver et faire autre chose, mais qu’on amène aussi à manger parce que nous avons faim. »

Pour rappel, les habitants de 10 quartiers de la ville de Goma ont été obligés d’abandonner leurs maisons pour se diriger à SAKE et ailleurs craignant la nouvelle probable éruption du Volcan Nyiragongo. A cela s’ajoutent d’autres personnes dont la lave du 22 mai avaient détruit leurs domiciles à Nyiragongo.

Fiston Muhindo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait