Accueil Actualités La Radio Tayna organise des séances de radio club sur Covid-19 à...

La Radio Tayna organise des séances de radio club sur Covid-19 à Goma

189
Crédit-photo : Radio Tayna/Natasha Sekeraviti

Si le couvre de feu décrété par le chef pour lutter contre Covid-19 n’est pas respecté c’est parce que certains habitants de Goma n’ont pas encore pris conscience de l’existence de la pandémie de coronavirus.

Propos de quelques élèves de l’Institut Nyabushongo ici à Goma au cours d’une séance de radio club organisée par la Radio Tayna ce mardi 18 mai au sein de cette école.

Pour l’élève Safi, mettre fin à la propagation du Coronavirus dépend d’un engagement personnel.

« Je m’engage à respecter les mesures barrières puisque la maladie est là. Mais aussi, je peux dire que si les gens ne respecter le couvre-feu c’est parce qu’ils n’ont jamais vu un malade de coronavirus à la télévision.

On pouvait même nous les montrer en cachant leurs visages. Ça convaincra la population de l’existence du virus », suggère-t-elle.

JEAN PAUL MWIRA, un de communicateur pour la santé présent au cours de cette séance de radio club a rappelé qu’il existe des principes à respecter dans la déontologie médicale.

« Le principe pour la déontologie médicale : on est obligé de garder secret médical. Imaginer que vous êtes malade et en sortant de l’hôpital, vous entendez un infirmier qui raconte aux gens votre maladie.

On reçoit tous les malades mais le médecin n’est pas obligé de publier ça. Lui ne se limite qu’au traitement du malade et c’est tout mais pas la publication de la maladie ou de la situation d’un malade. »

Signalons que la Radio Tayna organise régulièrement des séances d’écoute des émissions au sein de la communauté afin de susciter des débats autour de la pandémie de coronavirus. Ces séances se tiennent dans des écoles dans la plupart de temps et d’autres dans des communautés ecclésiastiques.

Natasha Sekeraviti

Lire aussi : Covid-19 : Des mesures barrières bafouées dans des boîtes de nuit à Goma

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait