Accueil Actualités 2 infirmiers restent en captivité entre les mains des rebelles à Walikale

2 infirmiers restent en captivité entre les mains des rebelles à Walikale

184
Crédit-photo : news.adakar.com

Deux infirmiers du Centre de Santé d’Oninga, groupement Usala en territoire de Walikale sont en captivité depuis le week-end dernier. Il s’agit de l’infirmier titulaire adjoint et un autre infirmier. Ces derniers ont été enlevés par les Mai-Mai de KABIDO lors des affrontements entre ces miliciens et les Mai-Mai NDC Rénové, un autre groupe armé.

Un acte que déplore la jeunesse Bunakima de Walikale. Cette jeunesse demande le déploiement de l’armée loyaliste dans la zone pour rétablir l’autorité de l’Etat.

Néanmoins, les jeunes de Bunakima exigent aussi le relâchement sans condition de ce personnel de santé, indique SOLE BAYONGA, président de la jeunesse de Bunakima de Walikale.

« Précisément, dans les villages de Nano, Makutano, Olinga et Lobili, les éléments la NDC Rénové dirigés par GUIDON se sont affrontés avec le Général autoproclamé KABIDO et ses alliés. Ces affrontements ont amené toute la population dans la forêt. Aujourd’hui, ils sont en train de vivre dans la forêt sans aucune assistance.

Il y a deux éléments professionnels de santé qui ont été emportés dans la forêt par les éléments du général autoproclamé KABIDO, mais aussi nous sommes en train de demander à ces ennemis de la paix à relâcher ces agents sans aucune condition ni sans délais.

Jusqu’à présent où nous parlons, toute la population séjourne dans la forêt et ces villages précités restent contrôlés par les éléments de KABIDO. »

Contacté à ce sujet, Major GUILLAUME NJIKE, porte-parole de l’armée dans les opérations Sokola 1, a rassuré à la population de cette partie de la province que bientôt l’armée va neutraliser tous ces groupes armés et les capturés seront libérés.

Major Guillaume Njike

MOISE CICERON

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait