Accueil Actualités Des agriculteurs se tapent une partie du parc de Virunga vers KAHUMIRO

Des agriculteurs se tapent une partie du parc de Virunga vers KAHUMIRO

191
Crédit-photo : arkeofabrik.com

Certains agriculteurs constatent que leurs champs sont devenus moins productifs. Ces agriculteurs pensent que c’est à cause de longues années de production sur les mêmes terres.

De ce fait, parmi ces agriculteurs, quelques-uns vivant dans la localité de Kibirizi en territoire de Rutshuru ont décidé de se taper des terres à KAHUMIRO, une partie du parc sous occupation des rebelles rwandais FDLR.

Et pour y vivre, ils sont obligés de travailler pour ces détenteurs d’armes en termes de redevance. 

Un habitant de Kibirizi, sous anonymat, témoigne que nombreux d’agriculteurs sont devenus, on dirait, des esclaves pour se procurer des terres fertiles.

Pour maître Olivier NDOOLE, activiste de droits de l’homme au sein de l’ONG Alerte Congolaise pour l’Environnement et les Droits de l’homme, cette injustice sociale serait réglée par loi. Cas contraire, les populations envahiraient toujours le Parc national de Virunga, une aire protégée.

Jérémie Kihambu

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait