Accueil Actualités 3 morts déclarés ce mardi à Buhene dans le Nyiragongo

3 morts déclarés ce mardi à Buhene dans le Nyiragongo

126
Crédit-photo : radiookapi.net

Encore une fois, 3 personnes dont deux jeunes civils ont perdu la vie ce mardi à Munigi dans la suite des tensions qui sévit dans cette partie du territoire de Nyiragongo. Le fait a eu lieu, à quelques 5 km de la ville de Goma.

Mais qu’est-ce qui a mis la poudre feu ?  

Tout est parti d’un groupe de jeunes qui se sont donné à piller la bière dans certaines boutiques de la place. Et à quelques minutes, ils se sont retrouvés face à aux militaires PM déployés dans la zone depuis lundi soir.

Le bilan de ces échauffourées qui ont commencé depuis dimanche s’est alourdi.

Le cabinet du gouverneur a parlé de 10 morts et 34 blessés avant cet incident de ce mardi. Une situation pousse plusieurs ménages de Buhene et Munigi d’abandonner leurs habitations. Nombreux se sont dirigés vers Goma où ils vivent dans des familles d’accueil.

Le ministre provincial de l’intérieur s’est rendu sur le lieu ce mardi pour s’enquérir de la situation. Certains participants soulignent qu’au centre de discussions figurait comment on va mettre en terre les 3 personnes mortes dans la tension de dimanche dernier dans leur milieu d’origine. 

La société civile, coordination provinciale qui condamne ces actes de violence, appelle au calme et à la cohabitation pacifique.

Un dispositif militaire avec un char de combat a été déployé dans la zone pour rétablir l’ordre. La tension s’est atténuée un peu tard dans l’après-midi.

Notons que le gouverneur de province a, à l’issue d’une réunion de sécurité qu’il a convoquée d’urgence dans la zone ce mardi, décidé qu’il y ait bouclage jusqu’à nouvel ordre dans la commune de Karisimbi et dans le territoire de Nyiragongo.

Jérémie Kihambu

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait