Accueil Actualités 7 morts, 22 blessés à Buhene dans le Nyiragongo

7 morts, 22 blessés à Buhene dans le Nyiragongo

108
Image d'illustration : laprunellerdc.info

Une vive tension a été observée ce lundi matin à BUHENE, groupement MUNIGI, près du parking Bon voyage Kihisi en territoire de Nyiragongo.  

Les sources officielles font état de 7 morts, 22 blessés et quelques maisons incendiées. Cette situation a aussi affecté certains coins de la ville de Goma.

A la base, la mort de deux motards, tués le dimanche dans la soirée vers 19 heures dans la contrée. C’était lors de la manifestions comme disent plusieurs témoins.

Ce qui a révolté certains jeunes détenant des armes blanches à la main. Ces jeunes ont même incendié quelques maisons.

Saisi de la situation, le gouverneur de province Carly NZANZU KASIVITA s’est rendu sur le lieu. Après constat de faits, il va convoquer un dialogue social avec les leaders communautaires de la place. Après avoir écouté toutes les parties en présence, le gouverneur de province parle d’un fait qui inquiète et décide de ne plus autoriser les marches pacifiques dans Goma et Nyiragongo pendant cette période.

Les leaders communautaires qui ont participé à cette rencontre dont BAHUMA BALINGENE président du Barza Intercommunautaire ont appelé les jeunes au calme.

Quelques minutes après, certains jeunes ont voulu piller les boutiques près du parking Kihisi. Un jeune a été touché par balle, ont indiqué des sources sur place.

Une femme qui voulait sortir des toilettes a été aussi touché balle. Cette mère de 6 enfants est morte sur place. Cette information est confirmée par les membres de sa famille et les sources médicales.

A la station Mutinga où la tension s’est aussi créée, un jeune, vingtaine a été touché par balle lorsqu’il voulait fermer sa boutique.

La société civile de son côté recommande aux jeunes de vivre en harmonie.

Certains députés provinciaux élus du coin ont lancé un message de paix. Adèle BAZIZANE, OLIVIER KAKOTI et KAMBALE SYASEMBA ont appelle aussi les jeunes au calme.

Notons que quelques habitants de Nyiragongo ont jugé mieux se déplacer vers les quartiers sécurisés. Cette situation a embrasé même la ville de Goma.

De petites tensions ont été observées dans certaines rues de la ville. Quelques coups de feu sporadiques ont été attendus vers le quartier Mabanga-Nord et vers Mabanga-Sud.

Jérémie Kihambu

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait