Accueil Actualités Mumbere Bwanapua libéré provisoirement, plaide pour l’amélioration des conditions carcérales dans la...

Mumbere Bwanapua libéré provisoirement, plaide pour l’amélioration des conditions carcérales dans la Prison Munzenze

186
Crédit-photo : laprunellerdc.info

Détenu depuis le 14 février 2020 à la prison centrale de Munzenze, le militant et leader du mouvement citoyen MNC, MUMBERE BWANA PUWA Eric est désormais libre.  

C’est ce 26 février après-midi qu’il est sorti de cette maison carcérale. Arrêté lors du Festival Amani au collège Mwanga où il était en pleine manifestation, il remercie ainsi le président de la république pour son implication personnelle pour sa libération provisoire.  

« Notre dossier a été peut-être parmi le dossier le plus dur mais au moins grâce à l’instauration de l’état de droit que le président est en train de mettre sur notre sol que nous avons retrouvé la liberté.

La prison n’est pas facile et les conditions carcérales ne sont pas bonnes. Nous avons été malade et nous avons été guéris et vous-même vous l’avez diffusé qu’il Ya corona dans la prison et beaucoup d’autres maladies.

C’est une prison qui a été prévu pour 150 Personnes mais aujourd’hui il y a plus de trois milles et là il n’y a pas de médicament suffisant. C’est pourquoi, je lance un appel aux autorités de s’impliquer particulièrement dans ce dossier pour que les conditions carcérales puissent être améliorée »

MUMBERE BWANAPUA, un jeune leader à Buhene, une partie du territoire de Nyiragongo, précise qu’il ne va pas abandonner sa lutte malgré le un an passé en détention.  

Il avait été arrêté lorsqu’il demandait aux organisateurs du Festival Amani de délocaliser cette messe culturelle à Beni pour compatir avec la population meurtrie par les massacres des présumés ADF. Pour rappel, BWANAPUA était condamné à une peine de 8 mois mais il passé 12 mois en prison. Son dossier pourrait aller en appel selon plusieurs de ses proches.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait