Accueil Actualités Les professeurs D6 ne doivent plus enseigner dans les écoles secondaires au...

Les professeurs D6 ne doivent plus enseigner dans les écoles secondaires au Nord-Kivu

313
Crédit-photo : matininfos.net

Parmi les causes de la baisse du niveau de l’éducation au Nord-Kivu figure le fait pour les chefs d’établissements d’engager les diplômés D6 comme enseignants à l’école secondaire. Propos de  Prince Kiyangi ce mercredi en exclusivité sur Radio Tayna.

C’est la suite de la lettre que l’élu de Walikale a adressé à madame le ministre provincial de l’éducation enfin d’en trouver solution.

Prince Kiyangi émet les vœux de voir d’ici septembre que ces diplômés d’Etat, pris pour enseigner, soient remplacés par le personnel qualifié c’est-à-dire des personnes qui ont un diplôme universitaire.

« C’est ce qui fait que quand vous parlez à des diplômés d’Etat, vous sentez que c’est comme des personnes qui ont ratés cette formation-là. Et finalement, ces diplômes ne sont pas compétitifs sur le marché de l’emploi.

Vous savez, le secteur éducation a déjà été considéré comme du business pas un pilier. C’est chacun qui se crée une petite école et lorsque dans un petit village il y a autant d’école, on risquera de ne pas trouver une main d’œuvre. Et que donc celui qui finit ses études secondaires est pris pour enseignant dans une école.

Il faut que nous cessions de créer autant d’écoles pour rien. Malheureusement, le secteur éducatif semble ne pas être bien géré. C’est tout celui le veut créer, qui fabrique une école mais qui n’a pas d’enseignants.

Il faudra qu’on revienne même sur le nombre d’école. Et je demande au ministre qu’ici au mois de septembre qu’il y ait plus d’école secondaire qui engage les diplômés d’Etat. Mais si elle ne répond pas, je vais saisir d’autres instances. »

Notons que l’élu de Walikale dit avoir fait ces enquêtes dans son fief électoral pendant au moins trois vacances parlementaires. Et c’était ça sa conclusion.

Lire aussi : Le comité des étudiants du Nord-Kivu exige la reprise des cours dans les écoles dès ce lundi 11 janvier.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait