Accueil Actualités Des poursuites visent le premier ministre

Des poursuites visent le premier ministre

130
Crédit-photo : lemandat.cd

Le premier ministre risque des poursuites judiciaires s’il ne démissionne pas avant minuit de ce jeudi 28 janvier. C’’est la position de maître ACHILLE KAPANGA, ancien maire de la ville de Beni.

Pour cet analyste, Sylvestre Ilunga aurait violé l’article 147 de la constitution de la Rdc qui lui demande de démissionner dans les 24 heures suivant le vote de la motion de censure contre son gouvernement.

Maître Achille Kapanga estime aussi que le chef du gouvernement congolais court les risques d’être humilié politiquement.

Notons tout de même que les députés du FCC fustigent cette manière de faire du parlement. Pour FRANCOIS NZEKUYE du PPRD, le bureau d’âge n’avait pas qualité de convoquer une plénière en session extraordinaire pour contrôler le gouvernement. Mais MBOSO KODIA, président du bureau d’âge parle d’un pouvoir donné par la cour constitutionnelle.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait