Accueil Actualités Hommage à Mamadou Ndala : il pourrait anéantir les ADF (Opinion)

Hommage à Mamadou Ndala : il pourrait anéantir les ADF (Opinion)

310
Crédit-photo : gulf-time.com

Si le colonel MAMADOU NDALA était encore vivant, les militaires FARDC seraient presque à termes avec la guerre contre les ADF. 

Propos d’un jeune citoyen de la ville de Goma qui se dit avoir beaucoup côtoyé ce vaillant militaire FARDC, mort le 02 janvier 2014.

A ce septième anniversaire qu’est de la mort de ce tombeur du M23, SAAMBILI  ISAAC dit regretter la disparition de ce commando.

Mamadou Mustafa Ndala est né le 8 décembre 1978 à Ibambi dans le territoire de Wamba en Province Orientale. Il fut un colonel des Forces Armées de la République démocratique du Congo FARDC.

Formé par des instructeurs belges, angolais, américains et chinois, il a été commandant du 42e bataillon des commandos des Unités de Réaction Rapide des FARDC.

Mamadou Mustafa Ndala s’est rendu célèbre en remportant des victoires éclatantes sur les combattants du M23, un mouvement qui sévissait dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Il est mort calciné dans sa jeep avec deux de ses gardes du corps le 2 janvier 2014 des suites d’une embuscade tendue, selon le gouvernement congolais, par les rebelles ougandais d’ADF-Nalu à 10 kilomètres de Beni au Nord-Kivu.

Mamadou Mustafa Ndala était marié et père de trois enfants. Il a été inhumé au camp Kokolo de Kinshasa et nommé Général de brigade à titre posthume.

Déodatte Bahati

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait