Accueil Actualités Les organisations régionales africaines dans la faillite (opinion)

Les organisations régionales africaines dans la faillite (opinion)

242
Crédit photo : webmanagercenter.com

Si les pays du Sud autrement-dit de l’Afrique sombrent dans une profonde misère économique, s’il s’y observe également un réseau terroriste et criminel, si les organisations régionales et sous régionales ne sont jamais parvenues à mettre fin aux vrais problèmes africains ; c’est parce que ces organisations ont été créées par imposition des pays occidentaux dits pays du Nord, et Non parce que leur création émane des africains eux-mêmes…

Cette analyse est celle de Patient RAFIKI, analyste des questions économiques à l’occasion de la commémoration, ce 12 septembre, de la journée internationale de la coopération Sud-Sud, ou pays sous-développés.

Comment faire alors que cette coopération se faisant aux travers les organisations régionales et sous régionales apporte des vraies solutions aux problèmes des Africains ?

Patient RAFIKI répond :

« La première des choses, nous devons briser cette chaîne de financement occidental. S’il y a un financement qui arrive dans le pays sous développé, que le pays concerné puisse définir ses priorités. Malheureusement, quand il y a un financement, on ne privilégie que les bailleurs.

Les organisations Sud-sud devraient rester indépendantes sur tous les plans : politique, économique. Que ça soit des organisations qui luttent pour la résolution des problèmes africains.

Il serait important de prendre conscience de nos misères. Tant que nous n’agirons pas ainsi, nous continuerons de mener une vie misérable.

Lorsque la population prendra conscience, il y aura un changement et nous aboutirons à une coopération Sud-Sud qui sera bénéfique à tous.

Tant qu’il n’y aura pas de prise de conscience, tant que nous laisserons les occidentaux penser à notre place, il n’y aura rien et cette coopération sera un chemin pour nous exploiter. »

Pour en finir complètement avec cette hypocrisie de l’occident, tout africain devrait s’aligner sur le rail de la mise en application des idéologies panafricanistes qui passent par la résolution des problèmes africains par des africains eux-mêmes.

John TSONGO

Lire aussi : Nyiragongo : Spoliation du marché de Munigi, la population alerte

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait