Accueil Actualités Etre « GAUCHER » n’est pas une anomalie

Etre « GAUCHER » n’est pas une anomalie

307
Un enfant gaucher écrivant au tableau. C.P : magicmaman.com

Etre « gaucher » n’est pas une anomalie. Les gauchers présentent d’ailleurs beaucoup des potentialités dont ne disposent pas les individus utilisant leurs membres droits.

Ces personnes qui ne représentent que 15%  de la population mondiale ne méritent pas faire objet de stigmatisation sociale. Propos de SIKULI MWENGE VINCENT, Enseignant et psychologue au sein de l’ONG Living Peace à l’occasion ce 13 août de la journée mondiale des gauchers.

Même si plusieurs mythes ne cessent de déconsidérer les gauchers, ceux-ci doivent être toujours forts et sereins car leurs capacités dans les domaines du football, de la peinture et plusieurs autres secteurs de la vie courantes ne sont plus à démontrer, a laissé ainsi entendre le psychologue clinicien SIKULI MWENGE VINCENT.

John TSONGO

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait