Accueil Actualités GOMA : Acculturation de la femme africaine (Opinion)

GOMA : Acculturation de la femme africaine (Opinion)

341
Image d'illustration : aa.com.tr

Plusieurs femmes de la ville de Goma disent que les femmes noires ont perdu la culture africaine dans l’habillement. Selon celles-ci, une femme africaine devrait s’habiller en pagne ou jupe longue.

Elles ajoutent qu’il est difficile à ce siècle de différencier une femme à une jeune fille. Ces femmes se sont confiées au micro de votre radio ce vendredi à l’occasion de la journée du 31 juillet dédiée à la femme africaine.

« Une femme africaine est celle qui s’habille d’une bonne manière sans exhiber son corps, une femme qui ne peut pas porter des jupettes mais plutôt des pagnes. Moi, je sais qu’une femme africaine doit s’habiller en pagne ou longue jupe, les pantalons que nous portons c’est seulement de la copie.

Ce jour-ci, les femmes se délaissent. Tu ne peux plus savoir différencier une femme mariée d’une jeune fille. Une femme doit se faire respecter et faire respecter sa famille. Elle porte ses deux pagnes, sa blouse et tu trouves qu’elle est bien habillée. Son corps est protégé.

A ces jours, elles partent, se laissent presque nues. »

Notons que cette journée tire son origine de la première conférence des femmes africaines tenue le 31 juillet 1962 à Dar-es-Salaam en Tanzanie. Elle a été officiellement consacrée à l’occasion du premier congrès de l’organisation panafricaine des femmes qui s’était tenue à Dakar, au Sénégal le 31juillet 1974.

Le rôle historique joué par les femmes en Afrique témoigne leur capacité de réaliser et conduire les changements sur le continent, peut-on lire sur humana people to people congo.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait