Accueil Actualités RDC : Non au divorce FCC-CACH, Lamuka se fâche contre la déclaration...

RDC : Non au divorce FCC-CACH, Lamuka se fâche contre la déclaration de Félix Tshisekedi

409
Image d'illustration : congofrance.com

Le président Félix Tshisekedi a dit devant la presse lors de son séjour au Congo Brazzaville qu’il ne va pas mettre fin à la coalition FCC-CACH. Ces propos sont considérés de déception dans le rang de l’opposition qui a marché au début de cette semaine.

Parmi leurs revendications, il y avait celle demandant que le CACH puisse mettre fin à son mariage avec le FCC. Lamuka accusait cette classe politique de Joseph Kabila de bloquer le président actuel à faire un travail pour l’intérêt du peuple.

Jean Paul Ngahangondi, député provincial et cadre de Lamuka au Nord-Kivu s’étonne d’entendre ces propos de l’autorité morale de l’UDPS, un parti qui dit prôner les intérêts de la base.

L’élu de Beni a été joint par Fiston Muhindo :

« Ce n’est pas normal que le président puisse aller à l’encontre de la volonté du peuple. Vous allez vous souvenir qu’à un certain moment, il avait dit que s’il avait pris une position contraire à celle de Lamuka, c’était parce qu’il voulait mettre en application la volonté du peuple « la Base ».

Aussitôt au pouvoir, il commence à imposer sa volonté à la population. Vraiment ce n’est pas sérieux. Nous, nous allons continuer avec la lutte pour libérer le chef de l’Etat de l’emprise du FCC.

Notre soucis c’est que le président soit libre à gouverner le pays, à répondre aux desideratas du peuple congolais parce qu’avec leur mariage là, on ne le voit pas libre, on le voit. »

Notons que le président Felix Tshisekedi a indiqué à la même occasion que les solutions vont finir par être trouvées pour que la coalition travaille pour l’intérêt de la base tout en étant claire que c’est certain que la coalition FCC et CACH ne va pas être rompue.

Fiston Muhindo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait