Accueil Actualités Covid-19 : Le Ministre de la Santé accusé de rétro-commission et d’enrichissement...

Covid-19 : Le Ministre de la Santé accusé de rétro-commission et d’enrichissement illicite au cours de la crise sanitaire

280
Ministre Eteni Longondo. Photo : Tiers

Le député Francois Nzekuye vient d’adresser une question écrite au le ministre national Congolais de la Santé. Ce député indique que Eteni Longondo aurait bénéficié de la rétro-commission et de l’enrichissement illicite dans la gestion de la Covid19 y compris dans le projet de 100 jours du président Felix Tshisekedi, pouvons-nous ainsi lire sur le site 7sur7.cd consulté ce mercredi par votre radio.

Selon cet élu de Rutshuru, des sommes importantes d’argent ont été décaissées sans respect des procédures de passation de marché et sans être contresignés. 

A lui d’ajouter que plusieurs médicaments achetés dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours contenaient certains qui étaient périmés.

Le ministère de la Santé aurait également exigé et conditionné des rétro-commissions fixées à 33% pour les hôtels et résidences utilisés pour le confinement pendant cette pandémie. Une procédure appuyée par quelques députés de l’opposition.

Des allégations soutenues par le député national Jean Baptiste Kasekwa. Il répondait aux questions de Fiston Muhindo :

« Chaque province non atteinte par la Covid19 devrait recevoir 150 milles dollars. Les provinces atteintes devraient recevoir entre 300 à 500 milles dollars. Mais le rapport démontre que pour la province de Kwili, le gouverneur dit n’avoir reçu que 20 milles dollars alors qu’au minimum il devrait recevoir 300 milles.

Où sont partis le 280 milles ? Le gouverneur du Kongo Central dit que depuis le 24 mars, il a entendu que l’argent était en cours de transfert à la banque. Ça fait trois mois, l’argent n’est jamais arrivé.

Le gouverneur de la province du Haut Katanga dit qu’il a des informations qu’on lui a envoyé de l’argent mais il n’en n’a jamais vu. Le gouverneur du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri et d’autres diront la même chose.

Les provinces non atteintes, je doute qu’elles aient reçu les 150 milles annoncés. Au Conseils de Ministres, on a dit avoir débloqué 28 millions de dollars jusqu’à ce jour. Mais le ministre de la Santé dit que lui reconnaît 10 millions.

Est-ce qu’on ne risque pas de connaître à nouveau une affaire des 18 millions de dollars disparus ? Pour moi que l’on sache qui a détourné et qui n’a pas détourné. »

Notons que les agents de la riposte contre coronavirus en RDC ont déclenché un mouvement de grève pour exiger le paiement de leurs arriérés de 3 mois.

Fiston Muhindo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait