Accueil Actualités Covid-19 : Dénonciation de la facturation du courant pour mars et avril...

Covid-19 : Dénonciation de la facturation du courant pour mars et avril 2020 à Goma (Lumbu Lumbu)

423
Me Jean-Paul Lumbu Lumbu, Photo : Tiers

Le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean Paul Lumbulumbu dénonce la facturation par la Snel Goma de la consommation du courant du mois de mars et d’avril.

Se confiant au micro de Fiston Muhindo, Lumbulumbu a qualifié cela d’une escroquerie car dit-il, le gouvernement congolais avait exonéré le peuple congolais pour ces deux mois à cause de la pandémie du coronavirus. L’élu de Lubero exhorte les habitants de Goma à ne pas payer ces factures.

Il est a été au micro de Fiston Muhindo ce mercredi :

« J’ai même mis sur la page Facebook et sur mon tweet certaines factures de certains quartiers où le mois de mars et d’avril réapparaissent. J’ai essayé d’appeler le Directeur de la Société Nationale d’Electricité SNEL qui m’a expliqué qu’il s’agissait d’une erreur d’un logiciel qui est venu de Kinshasa. Mais, oui, il y a déjà ceux qui ont déjà payé en craignant qu’on coupe le courant.

Je demande à la population de ne pas payer ces factures du mois de mars et d’avril parce que le gouvernement avait déjà pris cela en charge. Ceux qui ont déjà payé doivent bénéficier du remboursement par compassassions pour d’autres mois qui ne sont pas encore payés.« 

En a croire le Directeur de la Société Nationale d’Electricité, ce n’est pas tout le monde qui a été bénéficiaire de la gratuité du courant pendant les deux mois-là, c’est-à-dire mars et avril.

Fiston Muhindo a joint Venant Nkundimana, Directeur de la SNEL :

« Pour les bénéficiaires de la gratuité, ils ne vont pas payer ça même si ça apparaît sur la facture. Ce sont de la catégorie domestique. Nous sommes en train de corriger cette erreur parce qu’il y a un logiciel qui doit venir de Kinshasa. C’est la catégorie commerciale qui va payer. »

Soulignons que selon la décision du gouvernement congolais, ce sont les ménages, les hôpitaux, et les petites et moyennes entreprises qui sont bénéficiaires de la dite décision. Surtout les petites et moyennes entreprises qui ont été frappées par les mesures barrière au corona virus.

Fiston Muhindo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait