Accueil Actualités Comment contrôler son poids et éviter l’obésité

Comment contrôler son poids et éviter l’obésité

431
C. P : esseha.com

Le contrôle régulier de son poids corporel est important pour la bonne santé et permet de se prémunir de plusieurs maladies y compris le diabète et l’obésité… Propos de jules KAFITIYE, médecin directeur du Bureau Diocésain pour les Œuvres Médicales BDOM, Diocèse de Goma. 

Invité de l’émission Afya yetu, une chronique santé de la Radio Tayna ce mercredi 8 Juillet, Jules Kafitiye a, en effet, indiqué que le poids d’un individu équivaut à sa taille exprimée en centimètre, moins cent plus ou moins dix.

A en croire l’invité, si quelqu’un mesure 170 Cm, il doit peser 70 kg. Il faut alors que ce poids n’aille ni au-delà de 80 Kg, ni au deçà de 60 Kg.

Le patron du BDOM a indiqué que la meilleure façon de maintenir son poids est de respecter son régime alimentaire, faire quotidiennement le sport, et se faire peser régulièrement.

Les personnes grasses s’efforceront de réduire dans leur alimentation, les aliments riches en protéine et en énergie tel : le manioc, la pomme de terre, la patate douce, les colocases, le maïs, le sorgho, les viandes… l’important n’est pas de supprimer catégoriquement ces aliments, mais réduire plutôt la quantité conformément aux conseils prodigués par les médecins et autres professionnels de santé.

Pour relever son poids, il faut repousser les soucis, faire un repos suffisant, prendre une bouteille de Bière au moins une fois les deux jours, intégrer les aliments riches en protéines dans son alimentation mais sans en abuser.  

Quant au sport, il importe beaucoup pour les bureaucrates de faire des balades régulières dans la cour de leurs bureaux, le temps de relaxer les muscles et d’éviter le stationnement permanent et prolongé.

Ainsi, le sport est donc à privilégier, en ce sens qu’il permet de dépenser l’énergie amassée par l’organisme et éviter ainsi le bouchage des vaisseaux sanguins par le cholestérol, une graisse susceptible de se développer au niveau des vaisseaux. Ce qui constitue une prédisposition à la crise cardiaque et autres maladies cardiovasculaires.

John Tsongo

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait